Le sport pour les étudiants : un enjeu de sociabilité, de mobilité et de santé

Source : enquête sur la qualité de vie étudiante menée en 2015 par l’Observatoire de la Vie Étudiante auprès d’un échantillon représentatif en termes de niveau d’études (licence-master-
doctorat) et d’établissements (IEP-INP-UJF-UPMF-Stendhal) de 336 étudiants sur les 45 000 étudiants de l'UGA.

La pratique sportive est développée chez les étudiants grenoblois. Ils sont 64 % à pratiquer une activité sportive au moins une fois par semaine et 11 % au quotidien. La pratique sportive quotidienne et pluri-hebdomadaire est plus développée chez les garçons. Néanmoins, 77 % des filles déclarent pratiquer une activité au moins une fois par semaine (contre 75 % des garçons).

Fréquence de la pratique sportive

On constate, en revanche, que la fréquence des activités sportives diminue avec l’allongement des études. Plus de 40 % des doctorants pratiquent moins d’une fois par semaine contre moins de 25 % des étudiants de licence et de master 1. Néanmoins, la pratique sportive
ne semble pas incompatible avec le fait d’avoir un emploi ou une activité parallèle puisque près de 61 % de ceux qui pratiquent quotidiennement occupent un emploi ou une activité de stage en alternance.

La part d’étudiants qui s’estiment en excellente ou très bonne santé est plus importante parmi les étudiants qui pratiquent du sport quotidiennement (60 % contre 44 % des étudiants qui pratiquent une activité moins d’une fois par semaine). Et inversement, 20 % des étudiants qui pratiquent peu souvent estiment avoir une santé juste correcte (contre 5 % des étudiants qui pratiquent quotidiennement).

Quels sports ?


Près de 38 % des étudiants enquêtés pratiquent une activité d’éducation physique et de gymnastique volontaire.
Ce sport arrive assez largement en tête, devant le football et les autres sports collectifs. Malgré la proximité des montagnes, seuls 3 % des étudiants déclarent faire du ski ou d’autres activités de sport d’hiver.

 

Le fait de pratiquer un sport apparaît très corrélé à la sociabilité des étudiants : plus leur pratique sportive est fréquente, plus les contacts avec leurs amis le sont également, et plus ils sont investis dans un club ou une association. Ainsi, les étudiants grenoblois pratiquant un sport tous les jours participent, à plus de 70 %, aux activités
d’un club ou d’une association et près de la moitié des
étudiants qui font du sport quotidiennement fréquente
également des amis tous les jours.

 

La pratique sportive est également associée à un mode
de déplacement alternatif aux transports en commun :

72 % des étudiants utilisant tous les jours le tram pratiquent
moins d’une fois par semaine. En revanche, près
de 30 % des étudiants qui pratiquent du sport quotidiennement se déplacent en vélo.

© 2020 Obs'y | Tous droits réservés | mentions légales