Qu'est ce que l'OBS'y ?


Créé en 2013, l’OBS'y, le réseau des observatoires de la région grenobloise, réunit 15 partenaires. Ensemble, Grenoble-Alpes Métropole, CD38, Ville et CCAS de Grenoble, Agence d’urbanisme, Invest in Grenoble Alpes, Caf, Université, SMMAG, Udaf, UDCCAS, CCI, État, Pays Voironnais, Communauté de communes du Grésivaudan, s'engagent à faire de l’observation un outil de pilotage au service des acteurs publics.

Partager la connaissance du territoire métropolitain et de sa population

Dans un contexte marqué par des contraintes budgétaires fortes et des politiques publiques de plus en plus complexes et interdépendantes, la connaissance du territoire, des personnes qui y vivent, de l’évolution des comportements, des modes de vie, est plus que jamais indispensable et doit être partagée pour conduire des politiques cohérentes. S’appuyant sur les connaissances actuelles, tant locales que nationales, les travaux et publications de l’OBS’y visent à partager la connaissance du territoire métropolitain et de sa population mais aussi et surtout, à éclairer les politiques publiques, afin de les ajuster aux besoins et aux modes de vie en évolution des habitants.

L'union fait la force de l'Obs'y

L’observation territoriale mutualisée à large échelle est devenue une réalité avec l’OBS’y, le réseau des observatoires de l’agglomération grenobloise créé en 2013 pour forger cette indispensable connaissance territoriale partagée et répondre aux attentes des élus. C’est probablement une première nationale, bien en phase avec les enjeux de coopérations territoriales et le grand mouvement d’ouverture des données, requérant plus que jamais des garanties de fiabilité et de neutralité. Partager les constats et les diagnostics est une étape fondatrice pour partager ensuite une vision et des projets. Avec l’OBS’y, la scène de l’observation ouvre un espace commun de recueil et d’analyse des informations de notre territoire. Traitées dans un cadre de débats sincères et dépolitisés, ces informations ont vocation à éclairer les choix des élus et à les doter d’outils de pilotage : opportunité est ainsi donnée de réfléchir ensemble à la manière dont collectivités et organismes isérois veulent partager ces connaissances et disposer de clés de compréhension pour l’avenir, dans un contexte de mouvances institutionnelles et sociétales grandement facteur d’incertitudes.

Être plus cohérents, plus perspicaces, mieux outillés : c’est ce qu’il y a à gagner à mutualiser les recherches et à s’ouvrir les uns aux autres. En témoignent les productions prolixes de l’OBS’y, six en moins d’un an, écrites à plus de dix mains, qui attestent d’un effort de qualité remarquable sur le fond comme sur la forme.

Consulter la toile de l'Observation territoriale  et l'annuaire de l'Observation territoriale

toile de l'observation.JPG
Newsletter
La newsletter de l'OBS'y