Le cœur urbain de la métropole s’illustre par une faible part d’actifs occupés âgés. La présence d’étudiants trouvant un emploi sur la région urbaine peut expliquer ce résultat. À l’inverse, les communes du nord-est (Meylan-Corenc) et du sud (Seyssins, Claix…) abritent des taux importants d’actifs occupés âgés. Ce constat est à relier d’une part aux prix élevés du marché immobilier qui restent peu attractifs sur ces communes pour de jeunes actifs en début de carrière, et d’autre part à la présence marquée de catégorie sociale supérieure qui ont tendance à cesser plus tardivement leur activité.

© 2020 Obs'y | Tous droits réservés | mentions légales